la Caignerie

FAUMONT

La Caignerie,  cette maison et la rue a servi de décor pour le tournage de la série Les petits meurtres  d'Agatha Christie.

   Ballade pédestre 1/2 h aller-retour à partir du gîte.

Suivre la rue du Debout (au STOP)

En 1239, Renaud de Camp, chevalïer, qui tenait ce fief de Willaume Caignon, le céda à l'abbaye Notre Dame des Prés de Douai. En 1304, c'est de là que les Français prirent leur départ pour lutter contre les Flamands lors de la bataille de Mons en Pévèle; en 1667 l'armée française ayant fait le siège de Douai, s'y installa et Louis XIV vint loger au camp. En 1747, Mlle de Maes, nommée abbesse par le Coi, prit la décision de reconstruire l'édifice, une "folie", pour permettre aux religieuses malades de prendre l'air à la campagne; trente plus tard les religleuses furent autorisées à aménager une chapelle au rez de chaussée dans un pavillon faisant avant-corps du bâtiment. A la Révolution, les "chauffeurs flamands" de Salembier y firent rôtir bien des pieds pour dépouiller leurs victimes. La folie appartient aujourd'hui à M. et Mme Gernez.
Implanté dans un paysage forestier, ce château ne manque pas d'intérêt; de plus, il nous est parvenu dans un bon état de conservation.

De plan rectangulaire avec, du côté de la façade principale, deux ailes faisant retour, mais celles-ci se trouvent reliées par un péristyle de huit colonnes de chêne de style dorique montées sur de hauts stylobates entre lesquels sont tendues des grilles de fer forgé. Au-dessus de la porte d'entrée, la date de 1777. De chaque côté de celle-ci s'ouvrent trois fenêtres; de ce côté, les pavillons ne sont éclairés que par une seule baie. château de la Caignerie 59310 Faumont, propriété privée, ne se visite pas.

cropped-paysage-mons-en-pevele[1]

Le Village de Mons en Pévèle

Prendre la rue verte face au gîte, à 900 m du gîte (Hameau de Secmont)  , le centre est à 2,5 km. Vous pouvez rejoindre Mons en Pévèle à pied ou en vélo par le chemin de randonnée.

La salle des Batailles

salle_bataille.jpg

ARKEOS à l'entrée de Douai ( Frais-Marais). Une ballade pédestre fait visiter Frais-Marais.     En ce moment

Résultat de recherche d'images pour "arkeos douai"

Beffroi de Douai (c) Damien Langlet

DOUAI      Une ville charmante, son beffroi riant sous le soleil avec son lion et ses clôchetons, l'hôtel de ville

Visites guidées du dimanche

Visites familiales

Beffroi de Douai (c) Damien Langlet

« Il y a là le plus joli beffroi que j'aie encore vu. Figure-toi une tour gothique coiffée d'un toit d'ardoise, qui se compose d'une multitude de petites fenêtres coniques superposées ; sur chaque fenêtre une girouette, aux quatre coins, une tourelle ; sur la pointe du beffroi, un lion qui tourne avec un drapeau entre les pattes ; et de tout cet ensemble si amusant, si fou, si vivant, il sort un carillon. Dans chaque petite lucarne, on voit se démener une petite cloche qui fait rage comme une langue dans une gueule. J'ai dessiné cette tour, et quand je regarde mon dessin, il me semble encore entendre ce joyeux carillon qui s'en échappait comme la vapeur naturelle de cet amas de clochetons. »   Victor Hugo de passage à Douai en 1837.

Visite du Beffroi

Pour Tous: Parc de Loisirs Jacques Vernier 

à 12 km, entrée de Douai

Accrobranche,

Pédalos, Bateaux familiaux, Karts nautiques,

Trampo-élastique,

Rosalies,

Aires de Jeux.

parc Vernier 5[1]

Mineur00286

Eglise des mineurs polonais de Waziers classée au patrimoine  de l'UNESCO

En savoir plus

Musée de la vie rurale  à Fretin

En savoir plus

Musée Fretin